31
Tue, Mar

Typography

Le Centre PAULUS COMMUNICATION (Pacom) et la cellule des projets de la Société Missionnaire Saint Paul de Kinshasa a lancé ce samedi 11 août 2018 le projet de « Formation des jeunes à la paix ». En effet, comme le Père Valdir José de Castro, supérieur général, a souligné dans sa lettre annuelle 2018 sur l’apostolat « à l’origine de la parole communication, il y a le terme “communion“. La communication est toujours une recherche de l’autre et d’un partage. Elle a la capacité de rompre les barrières que nous construisons autour de nous-mêmes… » L’engagement dans la communication dans la situation concrète de la réalité congolaise a besoin d’un apport pour la construction et le maintien de la paix.

En ce sens, devant plus des 200 jeunes venus de 12 communes de Kinshasa et plusieurs invités, le coordonnateur M. Michel BITENGE au nom de la Société Saint Paul a dévoilé les étapes des activités et des formations qui auront le Pacom comme point de référence et qui vont privilégier une communication de paix et de non-violence.

Apres la prière dite par le père Patrick NSHOLE, ssp, Michel BITENGE a présenté le projet partant du contexte de son élaboration. La montée significative des tensions après la non-tenue des élections en 2016 ainsi que divers crises qui s’en sont suivies et perdurent jusqu’alors nécessitent une implication dans la formation et l’animation. La jeunesse, utilisée parfois comme instruments d’exécution dans divers conflits pour des intérêts obscurs, doit s’engager pour renverser la tendance et être désormais acteurs et artisans de paix, cultivant la vraie communication et la non-violence active et évangélique à l’image de Jésus-Christ, le Prince de Paix. Et pour ça 240 jeunes vont commencer une formation et par la suite constitueront des Comités Locaux des Amis de la Paix (CLAP) dans leurs communes respectives et sensibiliseront d’autres jeunes sur la pratique d’une communication de paix.

Les participants à la première activité ont tous montré leur intérêt à s’engager à être médiateurs de paix et comme on pouvait le voir dans leurs visages. Plusieurs questions et témoignages s’en sont suivies avant le mot de la fin dit par le père Jacques BOSEWA, ssp Directeur Général Adjoint de Médiaspaul qui a rappelé aux jeunes médiateurs de paix qu’ils ont la noble mission de bâtir une paix durable en RDC.

Il faut aussi noter qu’à travers le partenariat avec l’Université Saint Augustin de Kinshasa (USAKIN), Pacom ouvre une Faculté de Communication selon le système LMD ; les inscriptions sont déjà reçues dans le secrétariat du Pacom.

 

Our Presence