15
Dim, Déc

Le supérieur régional de la Société Saint Paul en R.D Congo, le Révérend Père Jacques BOSEWA a reçu la profession des premiers vœux de religion de sept novices : Ruben BOTULU, Carol-Michel KAWAYA, Cyprien MUKHASA, Damien MABELIWA, Archip-Joseph MUKOKO, Elvis NKONGOLO et Anselme KATEMBO. Ils sont de la deuxième promotion du noviciat international de la congrégation à Albano Laziale, en Italie.

C’était le dimanche 8 septembre 2019 au cours de la célébration eucharistique concélébrée par plusieurs prêtres notamment le père Ampelio CREMA délégué du provincial de l’Italie venu de Rome pour la profession d’Anselme KATEMBO. La grande salle du centre « Paulus Communication - PACOM » a servi de cadre pour la célébration.
La Famille paulinienne, ainsi que les familles biologiques et les amis des heureux du jour ont assisté très nombreux à l'événement.

Dans son homélie, le célébrant a souligné que la profession est un acte solennel par lequel la personne confirme sa décision d’être à la suite du Christ pour dire à l’instar de Saint Paul : « ce n’est plus moi qui vit, mais c’est le Christ qui vit en moi ». Il ensuite a exhorté les nouveaux profès à ne pas ambitionner les postes mais à s’engager pour la mission, laquelle mission consiste d’abord à rendre présent le Christ par le témoignage personnelle d'abord et dans et avec les nouveaux langages de la communication. « Soyez des hommes de prière car la prière est la conditio sine qua non pour une mission fructueuse », a-t-il clôturé.

À la fin de la célébration, le message envoyé par le supérieur général le père Valdir José de Castro, a été lu. Outre la grande joie de la première profession religieuse le père Valdir a rappelé l'Année de la vocation de la Famille paulinienne (2019-2020) et a remercié Dieu pour le don de vocation. Il a salué les confrères de la région Congo et a souhaité que les néo-profès soient de vrais pauliniens, attentifs aux besoins des peuples de notre temps, évangélisant avec audace et joie dans la culture de communication.

La parole fut donnée ensuite à un des néo profès pour le mot de circonstance, en français et en italien.

Dans une ambiance festive, un repas fraternel a rassemblé dans la soirée la Famille paulienne, parents et amis dans l’enceinte de la communauté Jacques ALBERIONE.

Où sommes-nous