09
Jeu, Avr

Typography

"Mimi hapo", me voici: c'est la réponse qui a résonné 23 fois sur le parvis de la Cathédrale Saints Pierre et Paul de Lubumbashi où samedi 18 juillet dans l'après-midi l'archevêque Jean-Pierre Tafunga a présidé le rite d'ordination de 9 diacres et 14 prêtres, diocésains et des autres  Congrégations religieuses. Parmi eux le paulinien Deogratias Tuta qui est arrivé au terme de son parcours de formation initiale justement dans la ville où il est né. À la célébration, qui s'est tenue en swahili, ont participé une grande foule de fidèles et des centaines des prêtres concélébrants. L'archevêque, en commentant l'évangile de la triple adhésion de Pierre à la demande de Jésus ressuscité sur la fidélité et l'amour, a présenté les caractéristiques de celui qui dans l'église assume un ministère au service du peuple de Dieu. 

Le jour suivant, dimanche 19 juillet, à 8h00, père Deogratias a célébré la première messe dans la paroisse Saint Laurent au quartier Golf, sa communauté d'origine. Depuis longtemps le curé et les paroissiens attendaient cet événement et tout dans les moindres détailles était préparé. Ainsi tout a réussi à la perfection: liturgie, animation, chorale, fête... Dans l'assemblée on remarquait la présence de parents et de la nombreuse famille du père Deo, de la Famille Paulinienne de Lubumbashi et de beaucoup d'amis et connaissances. Le Supérieur Regional père Roberto Ponti et celui de Lubumbashi père Fray Santiago ont pris la parole pour signifier au père Deogratias la salutation et le soutien de la congrégation, le message du Supérieur Général ainsi que pour remercier tous pour l'accueil. A son tour le nouveau prêtre a montré sa reconnaissance à tous ceux qui ont accompagné son cheminement: sa famille, ses confrères, tous ses amis. 

Où sommes-nous